Le défi de la recherche intégrative

"Relever le défi de la recherche intégrative :

l'Ile-de-France en position forte"

 

L'Ile-de-France est en position forte pour relever ce défi avec des laboratoires de recherche fondamentale et des services hospitaliers publics de renommée internationale, ainsi que des équipes d'épidémiologie et de santé publique particulièrement performantes dans ces domaines.

 

L'excellence scientifique des groupes franciliens de recherche sur les MCV, le rein, le diabète et l'obésité est reconnue et attestée par des publications dans les plus prestigieuses revues internationales
(Nature, Nature Medicine, Nature Genetics, Lancet, New England Journal of Medicine).

Ces équipes sont souvent impliquées dans des travaux fondamentaux qui apportent un éclairage nouveau sur la physiopathologie de ces maladies. Elles participent également à des essais thérapeutiques multicentriques qui permettent de faire progresser la prise en charge des patients. Des cohortes d'importance favorisent les études épidémiologiques. Mais cette activité gagnerait à renforcer les liens entre les équipes, à optimiser les moyens et à les développer à un niveau concurrentiel sur le plan Européen et international. Les équipes isolées dans les thématiques du DIM doivent pouvoir interagir plus efficacement avec les sites d'importance comme Bichat, Lariboisière, la Pitié-Salpêtrière et l'hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP), aussi bien en recherche fondamentale que clinique et de santé publique.

 

"Une excellence scientifique reconnue et attestée"

 

Afin de mieux organiser cette recherche, de lui donner plus de cohérence, de moyens et d'efficacité, plusieurs initiatives récentes ont permis d'aller plus loin que la classique structuration en IFR (Institut Fédératif de Recherche) en regroupant des laboratoires et en mutualisant les plateformes techniques, ou en créant de nouveaux réseaux et des centres de recherche dans le domaine cardiovasculaire, comme le Réseau d'Excellence Européen EVGN (European Vascular Genomics Network) financé dans le cadre du FP6, le projet européen collaboratif de recherche FAD (Fighting Aneurismal Disease) financé dans le cadre du FP7, le Paris-Centre de recherche cardiovasculaire (PARCC) et le Centre de recherche des Cordeliers qui regroupent des équipes engagées dans la recherche sur le diabète, l'obésité et la nutrition.

 

inserm